L'horreur culinaire à la télé

Hier soir, j'ai regardé la finale d'un Dîner presque parfait, pas jusqu'au bout ! Je trouve cette émission lassante à la fin !

Dans mon esprit, cuisiner c'est préparer de bon plats pour les offrir à mes invités. Mon but : leur faire plaisir et me faire plaisir pour passer un bon moment entre amis. Donc, quand je cuisine, je prends mon temps pour préparer mes plats du mieux possible, ainsi j'évacue le stress. Cuisiner n'est pas une course contre la montre, bien au contraire c'est un moment de détente et de calme ! J'essaie de cuisiner simplement ! L'accumulation des produits, des saveurs, ce n'est pas mon truc !

Quand je vois les candidats courir dans tous les sens, empiler des produits les uns sur les autres, soigner la présentation pour essayer de paraître originaux, cuisiner comme hier soir dans de drôles de  condition, je pense que ça n'a rien à voir avec ma conception de la cuisine. En fait, cette émission participe à la même culture de la compétition, de l'acceptation de n'importe quelles conditions de travail que le libéralisme sauvage si cher à Sarkozy, Woerth, Fillon et compagnie! Ce n'est simplement que du bourrage de crâne supplémentaire, du formatage d'un mode de vie appliqué à la cuisine !

Aucune convivialité, pas une seule recette expliquée de bout en bout et une cuisine très onéreuse. Il faut aller vite, vite; il faut de plus en plus de sensationnel et il faut faire rêver le télé spectateur ! Au point que ça en devient ridicule !! Pourquoi cuisiner dans une nacelle à 50 m de hauteur ! C'est complètement crétin comme idée !

A voir cette parodie d'Un dîner presque parfait

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site